• Chapitre 1: C'était parti pour une simple soirée...

    Chapitre 1

    Une soirée avait été prévue pour le retour du prince au royaume. Des invités profitèrent des mondanités pour se faire « mousser » subtilement auprès du prince, d'autres avaient d'autres choses de prévues pour la soirée.

    Un jeune garçon vêtu d'un élégant costume parme s'alliant à la perfection à sa toison et ses yeux s'approcha d'une jeune fille et lui susurra à l'oreille :

    « J'errais, cherchant mon chemin tandis que ma route s'est tournée vers vous, encore. Le destin cherche à nous réunir chère Miyu. »

     

    La jeune fille soupira et se retourna laissant voir ses yeux vairons l'un ambré et l'autre céruléen, elle portait une robe qui était aussi blanche que son éternelle chevelure soyeuse : 
    « J'en déduis donc que le destin s'appelle M. et Mme. Marmeil, car il me semble que ce soit eux qui aient voulu réitérer notre rencontre ce soir. »

    « Allons ma chère ! Que vous apporte le fait de repousser mes douces paroles ? » demanda-t-il 

     

    « Sûrement de l'amusement mon cher Irwin. »

     

    « Ce que vous pouvez être cruelle... » Irwin ria et continua «  Mes parents ont insisté à ce que je vous présente le prince, car il n'est pas sans savoir que celui-ci est libre, ce qui est aussi votre cas. De plus votre père aussi m'en a fait la requête »

     

    « Je doute fort que Monsieur le prince puisse m'apprécier, et que ce soit réciproque. Je me vois au regret de ... »

     

    Irwin avait agrippé la manche de son interlocutrice pour l'amener tout droit vers le prince. Celle-ci tentait en vain d'échapper à sa trop forte emprise. Après avoir légèrement bousculé les personnes présentes, les deux arrivèrent à une zone coupée de la fête où se trouvaient deux canapés séparés par une table placée de telle sorte à ce qu'ils se fassent face. Une jeune fille habillé de rouge sorti de la salle, elle avait les cheveux rosés et les yeux lilas, elle les toisa avec mépris puis s'en alla. Le jeune violet poussa Miyu sur le canapé et s’assit à côté tandis que le prince les regardait d'un air intrigué. Il avait les cheveux bleu nuit où se trouvait une mèche argentée, ses yeux étaient aussi dorés que le soleil et affichaient un air grave :
    « Prince, je vous présente Miyu, une amie de la famille. Celle-ci insistait pour que l'on aille vous tenir compagnie »

     

    « Comme tout le monde ici je suppose » Ajouta le Prince

     

    « Je vous plains, vous devez côtoyer de quelques gens pour une soirée. Ce doit tellement être étouffant. »

     

    « Voyons, Miyu ! Ce ne sont pas des choses à dire ! »

     

     

    Le prince se contenta de la regarder, peu de gens avaient osé se moquer de lui, et elle, elle l'avait fait. 
    Un valet arriva à son niveau, il lui pria de ne laisser approcher personne d'autre ici et il (le valet) parti ensuite. Irwin s'éclipsa à son tour, l'envie d'inviter des jeunes filles à danser se faisant trop sentir. Le prince regardait son vis-à-vis et dit : 
    « Avec l'agitation, j'en ai oublié de me présenter. Je suis Miura Yue 1er du nom et je suis... » « Oui, je sais. Sasaki Miyu, enchantée. »

     

    « H-hum. Vous ne participez pas à la fête ? »demanda-t-il un peu irrité de s'être fait coupé.


    « Non, je n'apprécie pas l'alcool et malheureusement, mes capacités en danse se limitent au « droite-gauche » donc, très peu pour moi. »

     

    « Dans ce cas que faites vous ici ? »

    « Tout comme vous, j'ai des obligations, et venir ici en est une. Du moins au point de vue de mes parents. Mais je pense que vous comprenez, vous non plus n'avez participé à aucune danse. »

     

    « Seulement parce que la demoiselle avec qui je souhaite danser est limitée au droite-gauche »

     

    « Cela fait plaisir de savoir qu'il n'y a pas que moi qui puisse ne pas exceller en danse. » Souffla-t-elle

     

    « Mais je parlais de vous, Miss Miyu. »

     

    « Est-ce une invitation ? »demanda-t-elle en détournant du regard « Excusez-moi, Prince, je ne puis accéder à votre requête. Je ne souhaite pas danser et cela encore moins avec vous. »


    Ceci se suivit d'un blanc. Un blanc long et froid, comme s'il annonçait le début d'une tempête :
    « Comment osez-vous ?! Depuis le début de la soirée, vous êtes désagréable alors que je m'efforce de garder mon calme pour vous. Mais voilà la troisième fois que vous me lancez des pics ! Voulez-vous vous faire arrêter ? Vous allez danser avec moi. Vous avez compris ? »

     

    « S'il suffit d'un caprice pour que je vous accorde une danse, je pense que vous vous mettez le doigt dans l'orifice jusqu'à en sortir de l'autre côté. Si vous le souhaitez vraiment, je vous l'accorderais, mais pour cela il va falloir venir me chercher... »

     

    Elle s'en alla en esquissant un sourire victorieux et déserta la soirée. Le prince quant à lui, n'avait pas compris ce qu'il venait de se passer. Pour la première fois, on lui avait refusé ses avances (elles étant très rares...) cela était semblable à un cauchemar pour lui.

    Intrigué par ses propos, il décida de prendre les mots de la jeune fille au pied de la lettre. Il allait lui rendre visite ...

     


    Le lendemain, une jeune fille se réveilla dans les coups de quatorze heures. Celle-ci bailla et s'étira avant de gagner sa salle de bain pour y faire un bref brin de toilette. Elle se dirigea vers la salle à manger où tous les rideaux étaient fermés et était éclairée par des bougies.
    À sa grande surprise, quelqu'un s'y trouvait déjà, celui-ci se retourna et sourit d'un air dédaigneux : 
    « N'est-ce pas une heure tardive pour se lever, Miss Miyu ? À ce que je sache vous n'avez pas veillé tard, vu l'heure où vous m'aviez fui hier. »


    Miyu soupira, se frotta les yeux et s'assit à sa table, elle attendit que sa servante ne lui dépose son déjeuner devant elle et mangea. Elle n'avait pas l'air affectée par la venue du prince chez elle ni du fait qu'il ne l'accable pas de reproches au réveil. Elle souhaitait manger, point. 
    Le prince regardait son visage éclairé à la bougie et remarqua sa tenue :
    « N'avez vous donc aucune gêne de vous montrer ainsi ? » Dit-il en se retournant,

     

    La jeune fille était en tenue légère ce qui ne la dérangeait pas du tout :

    «  Et puis, il fait noir ici, tirez donc les rideaux ! » ajouta-t-il en avançant vers les fenêtres.


    Avant qu'il ne tire les rideaux, une servante l'arrêta brusquement : 
    « Excusez-moi, Prince, vous ne pouvez pas ouvrir. Je vous prierai d'arrêter s'il vous plaît. »

     

    « Ah ? Et que me vaut cet affront ? Je suppose qu'une servante comme toi ne sait pas ce que je fais des insolentes de ton genre ? Hum, non ? Alors, tu vas me laisser faire ce que je veux si tu ne veux pas te trouver sur la place du village avec trois dents en moins. » répondit-il en tirant le rideau.

    « M-monsieur ! Vous ne pouvez pas... »

     

     

    Il suivit d'un gémissement de douleur. Une personne à terre et une horde de servants appelée en renfort. Miyu était tombée de sa chaise et se cachait en exprimant sa douleur par de longs geignements. Le prince ne savait plus quoi faire, tout s'est passé si vite ; la servante l'avait poussée puis avait brusquement fermé le rideau. Elle avait appelé les autres en criant et en s'agenouillant aux côtés de sa maîtresse tandis que son valet lui pria de sortir une once de colère dans les yeux.

    Il attendait dans un salon en se triturant les doigts, encore sous le choc de l'événement précédent. On toqua à la porte :

     

    « Monsieur le Prince, dame Miyu vous attend. Si vous voulez bien me suivre »

     


    « Coupé ! C'est dans la boîte ! On remballe ! » les acteurs se rassemblèrent pour parler d'autres allaient ranger le matériel, un certain duo s'avançait vers l'auteur pour des réclamations :

    Miho : my god, que cette fic est pourrie

    Yue : c'est le cas de le dire. =_='

    Miyu : pourquoi je suis méchante comme ça ?

    Miho : je sais pas.. ça s'est écrit tout seul ! (poing en l'air)

    Yue & miyu : elle m'exaspère... (facepalm)

    Miho : heyyyyy ! T^t

    Irwin : où je suis passé, moi ? Ttott

    Miho : je t'ai mangé ! hahahaha !

    Miyu : et aussi, pourquoi je suis une exhibitionniste à tendance comateuse ?

    Miho : parce que je voulais qu'il y ait des situations cocasses.

    Yue : allons, ne critiquons pas tout ce qu'elle écrit.. te-heum. (rougit)

    Miho : heu................. (fuis)

    Yue : (nosebleed)

    Miyu : hey !

    Miho : Hu-hum ! Bon, je … je vais y aller hein ? (s'enfuit)

    Yue, Miyu et Irwin : Si vous pouviez laisser un commentaire avant qu'elle ne tombe en dépression ce serait gentil. Qu'elle ait un peu de motivation pour éviter de nous torturer et de faire un bon texte.

    Irwin ; Que je réaparraisse un peu...

    Yue ; Et que je puisse voir Miyu en tenue lé.../SPARFF/

    Miyu : Avant que je ne fasse un massacre.

     


    C'était un premier chapitre d'une autre histoire avec mes OC....... Voilà ! /sependouille/


  • Commentaires

    1
    Miyu Léopard! xD
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 10:50

    Haha! xD J'aime beaucoup, c'est très agréable à lire et les fautes se font rares, j'ai adoré comportement de Miyu vis-à-vis du Prince :') une pure merveille!

    Sur ce, bonne continuation Miho-Chan! \(^O^)/

    2
    Miho-chan Profil de Miho-chan
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 19:29

    Merci beaucoup :D ! Ca fait plaisir :3 (attend Miyu Léopard, qu'est-ce que c'est ça ? xDDD)

    3
    Miyu Léopard! xD
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 22:11

    Miyu Léopard? C'est à cause du "Yue ; Et que je puisse voir Miyu en tenue lé.../SPARFF/" j'ai pensé "tenue léopard" éwè xD Quoi? C'était pas ça? e.e "tenue légère" alors? xD *jenesuispadutoutperverse* =D

    4
    Miho-chan Profil de Miho-chan
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 23:58

    xD Tenue Léopard OMG xD ... J'essaierai de la dessiner en tenue léopard tiens.. x')

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :